Me Nathalie Imbeault nous a reçu dans son bureau situé au 11 rue Crémazie est qu’elle partage avec deux autres professionnels. Notaire et médiatrice familiale depuis 25 ans, elle s’est installée dans le quartier pour y exercer sa profession il y a 9 ans. Après avoir complété un BAC en droit à Sherbrooke ainsi qu’une année de spécialisation en droit notarial, elle a suivi son conjoint pour vivre dans la banlieue de Québec. Son métier lui permet d’accompagner les gens dans leurs différentes démarches administratives, que ce soit par exemple pour la constitution d’un testament, l’acquisition ou la vente d’une propriété mais aussi pour célébrer un mariage ou encore aider aux divorces ou séparations dans les meilleures conditions possibles. De ces deux spécialités qu’elle a commencé à exercer en même temps, elle privilégie sa profession de notaire afin de ne pas toujours être elle-même prise dans le tourbillon difficile et délicat des dossiers de séparation.

Son installation dans le Quartier des arts a vu changer sa clientèle qui au départ était surtout une clientèle de banlieue et qui aujourd’hui est devenue beaucoup plus locale. Elle aime l’idée d’offrir un véritable service professionnel de proximité à des personnes d’horizons divers, ce que lui permet la population du secteur qui se rend à son bureau à pieds plutôt qu’en auto. En effet, Me Nathalie Imbeault dit accueillir tout autant des personnes âgées que des jeunes familles, des jeunes professionnels que des nouveaux arrivants, issus de toutes les classes sociales. C’est cette diversité qu’elle aime retrouver dans son métier et c’est pourquoi elle aime tant travailler dans le quartier.

D’ailleurs, elle avoue se sentir « à la bonne place » de par ses différents profils de clientèle mais aussi de par la large palette de professionnels et de commerçants qui contribuent à l’auto-suffisance de Montcalm. Une chance et une richesse selon elle qu’il est important d’entretenir et valoriser. C’est pourquoi elle se réjouit de voir de plus en plus de touristes dans le quartier, notamment avec un arrêt de l’autobus rouge au coin de Cartier et René-Lévesque, qui côtoient ainsi les résidents de la ville et découvrent leurs habitudes de vie quotidienne.

Me Nathalie Imbeault, fière professionnelle du quartier des arts, aimerait voir se développer une plus grande implication des professionnels et commerçants dans l’incarnation de l’identité du quartier en tant que secteur artistique. Bien qu’il y ait une grande concentration d’institutions et associations culturelles, il reste encore, selon elle, beaucoup de choses à mettre en place pour faire ressortir cette caractéristique avec laquelle elle a une grande affinité (Me Imbeault a même suivi plusieurs cours en histoire de l’art et philosophie de l’art lors de ses études).
On peut donc formuler sa vision du quartier pour les prochaines années comme suit : encore plus d’art dans le quartier des arts!

Pour prendre rendez-vous avec Me Nathalie Imbeault, consultez son site web : http://nathalieimbeaultnotaire.com/
Pour suivre ses recherches et réflexions aimez sa
page Facebook