Elle a rouvert ses portes le 25 juin dernier pour le plus grand plaisir des amateurs d’Histoire et des Arts décoratifs. Nichée dans son écrin de verdure au croisement de l’avenue Cartier et de Grande-Allée, la maison Henry-Stuart fait figure d’exception dans le domaine patrimonial de la ville à plus d’un titre. Sa localisation au cœur de la vie urbaine de Montcalm, la conservation des 1600 objets d’origine présentés dans ce cottage construit en 1849 et les nombreux titres de protection de ce témoin précieux de la vie bourgeoise anglaise en font un bijou du patrimoine québécois et canadien.

Un patrimoine unique à Québec

La visite de cet édifice vous permettra de comprendre à la fois les contextes historiques, politiques et culturels afin de mieux apprécier son emplacement, son architecture ainsi que son jardin anglais luxuriant qui fut le premier jardin classé du pays. L’aménagement des pièces est resté fidèle depuis l’occupation de sa dernière propriétaire Mme Adèle Stuart dont les clés sont aujourd’hui gérées par Action patrimoine depuis 1987. Une découverte qui offre aux visiteurs une immersion au cœur de la vie quotidienne de la bourgeoisie anglaise de la Ville de Québec dans un décor d’époque authentique datant du début du XXe siècle.

On appréciera la multitude d’objets exposés à leur place d’origine mais aussi la fin de la visite qui se conclut par le service du thé à l’anglaise avec gâteau citron sur la galerie du bâtiment, face au jardin qui offre un véritable ravissement pour les yeux et l’âme.

Informations

Les visites se font du mardi au samedi de 11h à 17h jusqu’au 31 août et durent environ 1h. À noter que le service du thé est inclus dans la visite et ne peut être offert indépendamment de celle-ci.

Pour plus d’informations : site internet de la maison Henry-Stuart
Pour suivre les activités de la maison Henry-Stuart sur Facebook et les confidences de sa dernière propriétaire Adèle : @MaisonHenryStuart

Crédits photos : Simon Laroche / photo du salon : Amaury Sainjon