Ça bouge dans
le quartier!

Soyez informés.

Inscrivez-vous à notre infolettre


×

ILANA PICHON

 

ILANA PICHON

Biographie

Ilana Pichon est une artiste en arts visuels canadienne d’origine franco-suisse. Basée à Québec, elle détient une maîtrise en architecture et une formation en arts visuels. Boursière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) à deux reprises, elle réalise très régulièrement des résidences de création au Canada. Sa pratique comprend la sérigraphie, la murale grand format, l’installation in situ et le livre d’artiste. Son travail questionne le regard que l’on porte sur l’espace et les balises qui le structurent au travers d’une sensibilité architecturale et territoriale. Elle fait partie des artistes pour la politique d’intégration des œuvres d’art à l’architecture du Québec (1%) alors que ses oeuvres ont été présentées au Canada et font partie de la collection patrimoniale de la Bibliothèque des Archives nationales du Québec (BAnQ) ainsi que de collections privées en Europe et au Canada.

Démarche

Ma démarche s’inscrit au sein de pratiques multiples dont le processus et l’essence ont les mêmes
déclencheurs : lʼobservation et la décortication de lʼespace. Elle questionne à la fois la provenance,
les éléments structurants, le bagage matériel et émotif ainsi que la diversité des regards. Intimement
liée au lieu et à ses composantes, ma pratique dialogue donc avec le territoire au travers dʼune prise
de repères in situ. L’écoute de la forme, des textures, du grain, des couleurs, des gens; l’histoire
révélée par le matériau ou l’espace sert de matière première indépendamment du médium.
Dû à mes origines européennes, élevée dans une famille de voyageurs, immigrée et formée en
architecture, j’accorde naturellement une grande attention au territoire. La perception de l’espace
traversé et habité, les déplacements uniques ou quotidiens éveillent en moi une curiosité particulière.
Apprivoiser l’autre en tant que personne ou lieu, décortiquer l’espace, des bribes de moments,
collecter des matières premières s’affilient à une forme de domestication de l’in situ. Cette prise de
repères sous forme de collection m’ancre dans l’existant et structure mon processus créatif.
Apprivoiser équivaut à déconstruire et manipuler la matière afin d’en extraire l’essence. Le dialogue
entre contenant et contenu qui s’instaure évoque alors les détails du regard nouveau sur la matière ou
lʼespace.

Oeuvres

Dyptique

 

Votre navigateur n'est pas à jour

Certains éléments pourraient s'afficher de manière étrange.
Prenez un momemt, et mettez votre navigateur à jour afin de pouvoir faire l'expérience de toutes les fonctionnalités de ce site Mettre mon navigateur à jour

×